CONTINUUM DE SÉCURITÉ – TÉMOIGNAGE DE CLAUDE FOURCAULX, SECRÉTAIRE GÉNÉRAL ADJOINT DU SYNDICAT DE POLICE UNION DES OFFICIERS – UNSA

Dans la cadre de l’ouvrage « Contribution territoriale au continuum de sécurité », 23 acteurs publics et privés de la sécurité en Auvergne-Rhône-Alpes ont apporté leur témoignage.

Extrait du témoignage de Claude Fourcaulx, Secrétaire général adjoint du syndicat de police Union des Officiers – Unsa.

« Il semble que la volonté conjuguée des secteurs public et privé d’aller vers un renforcement sécuritaire notamment dans la lutte contre le terrorisme ait fait tomber un certain nombre de tabous en matière d’organisation de sécurité intérieure, dont en particulier: l’externalisation, voire la privatisation de certains segments. Ainsi, de nouveaux acteurs ont fait leur apparition et sont venus renforcer l’effort global {…}. La privatisation et l’externalisation d’une partie de la sécurité sont un fait, un mouvement de fond irréversible, qui, parce qu’inéluctable, se doit d’être aussi; à mon sens, mieux encadré par le pouvoir législatif, contrôlé et suivi par des agents de service public.{…}.

Des pistes de travail existent. {…}. On pourrait développer un réseau d’entreprises privées « habilitées DGSI » qui soient à même de jouer un rôle de partenaire avec les services de l’État. Elles pourraient agir comme des lanceurs d’alertes crédibles vers des institutions ou encore être de discrets relais. »

Retrouvez les 23 témoignages des acteurs publics et privés dans la « Contribution territoriale au continuum de sécurité » sur https://www.continuum-securite.fr/