CONTINUUM DE SÉCURITÉ – TÉMOIGNAGE DE DAMIEN CARTEL, EXPERT-COMPTABLE, COMMISSAIRE AUX COMPTES, VICE-PRÉSIDENT DU CONSEIL RÉGIONAL DE L’ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES (CROEC) DE LA RÉGION AURA

Dans la cadre de l’ouvrage « Contribution territoriale au continuum de sécurité », 23 acteurs publics et privés de la sécurité en Auvergne-Rhône-Alpes ont apporté leur témoignage.

Extrait du témoignage de Damien CARTEL, expert-comptable, commissaire aux comptes, vice-président du Conseil Régional de l’Ordre des experts-comptables (CROEC) de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, président de la commission de « lutte contre l’exercice illégal de la profession d’expert-comptable », trésorier du Syndicat ECF région Auvergne-Rhône-Alpes et membre du CLARE.

« La profession « expert-comptable » intervient au coeur de la sécurité financière. Sous tutelle du ministère de l’Économie et des Finances {…}, il devient en quelque sorte le bras armé de l’État à la prévention de ce qui peut mettre en péril la sécurité globale {…}. Son rôle va de la détection de la fraude à l’application de normes anti-blanchiment, visant à prévenir via une cellule TRACFIN tout agissement de blanchiment de capitaux ou de financement de terrorisme {ainsi que la} lutte contre l’exercise illégal de la profession d’expert-comptable. En temps de crise, l’expert comptable est une {véritable} « tour de vigie » de la sécurité financière. Nous espérons {afin d’améliorer la coopération privé/public} l’extension de notre combat par les pouvoirs publics, un élargissement des prérogatives des experts-comptables et un rétablissement du champ d’intervention des commissaires aux comptes, en vue d’assurer et de pérenniser la sécurité globale. »

Retrouvez les 23 témoignages des acteurs publics et privés dans la « Contribution territoriale au continuum de sécurité » sur www.continuum-securite.fr