CONTINUUM DE SÉCURITÉ – TÉMOIGNAGE DE ALEXANDRA LE GALL, RESPONSABLE DE LA PERFORMANCE DE LA DIRECTION SANTÉ SÉCURITÉ SÛRETÉ, ENGIE, CLUB DES FEMMES DANS LA SÉCURITÉ, LA SÛRETÉ ET LE NUMÉRIQUE

Dans la cadre de l’ouvrage « Contribution territoriale au continuum de sécurité », 23 acteurs publics et privés de la sécurité en Auvergne-Rhône-Alpes ont apporté leur témoignage.

Extrait du témoignage de Alexandra Le Gall, Responsable de la performance de la direction santé sécurité sûreté, ENGIE, Club des femmes dans la sécurité, la sûreté et le numérique.

« Par définition, la sécurité est un métier de réseau. Si on ne partage pas, on avance pas en matière de santé au travail, le partage fait donc partie de notre ADN, de notre façon de fonctionner et de travailler. Dans le groupe ENGIE, par exemple, on est lié, on partage, on a des réseaux internes, on se rencontre, on fait des retours d’expériences, positifs ou négatifs. {…}.

Depuis la fin de mes études, je travaille dans le domaine de la sécurité, un milieu peu féminisé même si cela s’améliore ces dernières années. {…} Le Club des femmes dans la sécurité et la sûreté a été créé en 2015, il s’est ensuite ouvert aux femmes des métiers du numérique et rassemble des femmes qui occupent des postes dans la sécurité au sens large {…}. L’objectif de notre club est essentiellement la promotion de la place des femmes dans les métiers de la sécurité, de la sûreté et du numérique et de susciter des vocations auprès des jeunes filles afin qu’elles nous rejoignent. »

Retrouvez les 23 témoignages des acteurs publics et privés dans la « Contribution territoriale au continuum de sécurité » sur https://www.continuum-securite.fr/