CONTINUUM DE SÉCURITÉ – TÉMOIGNAGE DE GÉRARD LACROIX, ANCIEN OFFICIER SUPÉRIEUR, ANCIEN PRÉFET, DÉLÉGUÉ GÉNÉRAL ADJOINT À LA SÉCURITÉ DU GICAT

Dans la cadre de l’ouvrage « Contribution territoriale au continuum de sécurité », 23 acteurs publics et privés de la sécurité en Auvergne-Rhône-Alpes ont apporté leur témoignage.

Extrait du témoignage de Gérard Lacroix, ancien officier supérieur, ancien préfet, délégué général adjoint à la sécurité du GICAT.

« Vous avez trois groupements qui fédèrent les industriels en France qui travaillent pour la défense et la sécurité. Vous avez le GICAT {historiquement regroupant que des entreprises de la défense, puis de la sécurité}, vous avez pour le secteur aéronautique le GIFAS {…} et puis vous avez le GICAN, qui lui est centré sur les activités navales et maritimes {…}.

On a des relations extrêments fréquents, on participe à la même réflexion globale sur l’industrie de défense et de sécurité. Acuellement on réflechit ensemble aux manières de poursuivre le travail industriel et de sortir ensemble de la crise {du COVID-19}. {…} Cette crise va nous contraindre les uns et les autres à repenser l’aspect sécurité et la réflexion globale. Nous avons par exemple consolidé notre coopération avec la Fédération française de sécurité, qui regroupe toutes les entreprises de sécurité privée en France, c’est à peu près 300 000 emplois. Les relations entre le public et le privé vont sûrement se renforcer avec une notion partagée désormais par tous: l’anticipation. »

Retrouvez les 23 témoignages des acteurs publics et privés dans la « Contribution territoriale au continuum de sécurité » sur https://www.continuum-securite.fr/