Entreprises : comment faire face aux impacts du COVID-19 ?

Après avoir annoncé, samedi 14 mars 2020, l’entrée en phase 3 de la crise sanitaire due au Coronavirus Covid-19, le gouvernement français a pris la décision, lundi 16 mars 2020, de confiner l’ensemble des Français sur le territoire métropolitain et en outre-mer.

Il est donc impératif pour les entreprises de répondre au mieux à cette situation. Dans ce contexte, les sociétés font face à des risques immédiats de plusieurs natures.

En cet évènement exceptionnel, nos experts se mobilisent pour vous aider à réagir et à identifier les solutions les plus appropriées à vos besoins, le plus rapidement possible.

Quel cadre légal ?

 La crise sanitaire mondiale liée à l’épidémie du Covid-19 a déjà commencé à avoir des répercussions importantes sur les entreprises, que ce soit au niveau humain, social ou économique.

Alors que la mobilisation internationale ne cesse de se développer, les organisations sont confrontées à plusieurs défis auxquels elles doivent répondre de manière efficace.

Il est tout d’abord nécessaire de rappeler que les salariés et les employeurs ont certains droits et devoirs à respecter. L’employeur a l’obligation de mettre en œuvre des mesures afin d’assurer la sécurité et la santé de ses salariés.[1]

Outre une veille approfondie de l’évolution de la situation, la mise à jour du Document Unique d’Évaluation des Risques Professionnels (DUER) représente un enjeu stratégique pour le cadre dirigeant.

Cette actualisation du DUER, prévue par l’article R. 4121-2 du code du travail[2] permet de prévoir les mesures de prévention et de protection adaptées. De ce point de vue, l’actualisation de l’évaluation des risques visera à identifier les situations de travail pour lesquelles les conditions de transmission du coronavirus COVID-19 peuvent se trouver réunies.

De plus, en prenant toutes les mesures nécessaires, les entreprises se prémunissent d’un risque relatif à un usage irraisonné du droit de retrait[3] des collaborateurs.[4]

Il est important de rappeler la responsabilité individuelle de chaque salarié. Il a le devoir de veiller à sa sécurité et à celle de ses co-équipiers. Exposer d’autres personnes est considéré comme une faute professionnelle, tel que cela est précisé dans  l’article L. 4122-1 du code du travail, « conformément aux instructions qui lui sont données par l’employeur, il incombe à chaque travailleur de prendre soin, en fonction de sa formation et selon ses possibilités, de sa santé et de sa sécurité ainsi que de celles des autres personnes concernées par ses actes ou ses omissions au travail » [5]

Quelles mesures mettre en place ?

 La première recommandation pour les entreprises afin de ralentir la propagation est d’annuler tout déplacement professionnel, notamment dans les zones à risques, et de favoriser le travail à distance. Il est ensuite indispensable d’adopter une bonne communication de crise.

De nombreux secteurs d’activités risquent de s’effondrer si les conséquences de l’épidémie ne sont pas rapidement anticipées. A la suite des crises sanitaires causées par le SRAS en 2003 et la Grippe A H1N1 en 2009, certains grands groupes ont mis en place des plans de continuité d’activité (PCA)[6], qu’ils peuvent aujourd’hui actualiser et réutiliser.  Un plan de continuité d’activité représente l’ensemble des mesures visant à assurer, lors d’une crise, le maintien des prestations de services ou d’autres tâches opérationnelles nécessaires au bon fonctionnement de l’entreprise, puis d’assurer la reprise progressive des activités. [7]

En outre, la communication est capitale dans la gestion d’une crise. Elle a pour but de mettre en lumière et d’expliquer, en interne comme en externe, l’efficacité et la pertinence des options déterminées pour la gestion de la situation. La communication interne est primordiale car elle servira d’appui pour renforcer la communication vers l’extérieur.

Selon une enquête de Meteojob réalisée du 28 février au 3 mars 2020 auprès de ses 6 millions d’abonnés, 60% d’entre eux n’ont reçu aucune information interne à propos de la crise corona virus[8]. D’après cette même enquête, 74% craignent que le coronavirus impacte négativement l’activité de leur société et 63% ont peur d’attraper le coronavirus au travail.

Pour Joseph Scanlon, professeur émérite et directeur de l’unité de recherche sur les communications de crise de l’Université Carleton à Ottawa, « toute crise est une crise d’information », « qui ne maîtrise pas cette crise d’information ne maîtrisera pas la crise y compris dans ses aspects directement opérationnels ».

 Qu’est-ce que la communication de crise ?

La communication de crise est une composante fondamentale de la gestion de crise. Elle consiste à diffuser des messages, en interne et en externe, afin d’informer sur la situation et de préserver la réputation et la crédibilité de l’entreprise pour l’avenir.

Il est donc dans l’intérêt de l’employeur de mettre en place un canal de communication interne dédié au Covid-19 et de relayer les informations officielles des autorités françaises relatives à l’épidémie, à ses employés. Échanger de manière continue avec ses collaborateurs représente un enjeu stratégique pour l’employeur, permettant de stabiliser le flux d’informations en interne et d’éviter le déclenchement d’un mouvement de panique ou l’exercice irraisonné du droit de retrait comme l’ont fait les salariés du musée du Louvre.[9]

CORPGUARD, expert en gestion de crise, vous accompagne afin de limiter l’impact de la crise sanitaire liée au Covid-19 sur votre entreprise. Nos experts vous assistent dans la mise en place d’un plan sur mesure, adapté à vos besoins, afin d’assurer la continuité des activités indispensables à votre entreprise.

Cette formation vous permettra de pouvoir communiquer efficacement vers l’externe en ayant informé au préalable vos salariés en interne. Chacun devient acteur et apporte son aide à l’entreprise car il connait les messages et n’interfère pas dans la stratégie globale.

 

Clémence Boissin, Junior Analyst chez CORPGUARD

17 mars 2020

 

 

[1] Article L.4121-1 du Code du travail

[2] Site du Ministère du Travail : « Coronavirus : Questions/réponses pour les entreprises et les salariés ». 26/02/20

[3] DUVERT Y. « Coronavirus : les employeurs sont-ils obligés de protéger leurs salariés ? », Les Echos, 04/03/20

[4] « Tout salarié, quelle que soit son activité, peut exercer son droit de retrait dès lors qu’il a un motif raisonnable de penser qu’une situation présente un danger grave imminent pour sa vie ou sa santé »

[5] Article L4122-2 du Code du travail, legifrance.gouv.fr

[6] MAILLARD C. « Coronavirus, les entreprises préparent des plans de continuité d’activité », L’usine nouvelle, 06/02/20

[7] Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale, « Guide pour réaliser un Plan de Continuité d’Activité », 2013

[8] « Coronavirus : un double enjeu pour communicants et DRH », Les Echos, 09/03/2020

[9] « Coronavirus : un double enjeu pour communicants et DRH », Les Echos, 09/03/2020

 

SOURCES :

  • Site du Ministère du Travail : « Coronavirus : Questions/réponses pour les entreprises et les salariés ». 26/02/20

https://travail-emploi.gouv.fr/actualites/l-actualite-du-ministere/coronavirus-questions-reponses-entreprises-salaries

  • Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale, « Guide pour réaliser un Plan de Continuité d’Activité », 2013

http://www.sgdsn.gouv.fr/uploads/2016/10/guide-pca-sgdsn-110613-normal.pdf

  • « Coronavirus : un double enjeu pour communicants et DRH », Les Echos, 09/03/2020

https://business.lesechos.fr/directions-marketing/communication/communication-interne/0602886742279-coronavirus-un-double-enjeu-pour-communicants-et-drh-335534.php

  • « Coronavirus : les salariés et les employeurs ont des droits et des devoirs à respecter », Franceinfo, 28/02/2020

https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/c-est-mon-boulot/coronavirus-les-salaries-et-les-employeurs-ont-des-droits-et-des-devoirs-a-respecter_3825537.html

  • DUVERT Y. « Coronavirus : les employeurs sont-ils obligés de protéger leurs salariés ? », Les Echos, 04/03/20

https://www.lesechos.fr/economie-france/social/coronavirus-les-employeurs-sont-ils-obliges-de-proteger-leurs-salaries-1181785

  • MAILLARD C. « Coronavirus, les entreprises préparent des plans de continuité d’activité », L’usine nouvelle, 06/02/20

https://www.usinenouvelle.com/editorial/coronavirus-les-entreprises-preparent-des-plans-de-continuite-d-activite.N937269

  • TRONET. I. « Coronavirus : les entreprises sont-elles préparées à lutter face à l’épidémie ? », Droit Travail France, 01/03/20

https://www.droit-travail-france.fr/coronavirus—les-entreprises-sont-elles-preparees-a-lutter-face-a-l-epidemie–_ad1947.html